LOGO_SEO_SECRET.png
  • Fallou Sambe

Qu'est-ce qu'un Private Blog Network (PBN) en SEO ?



Il est possible que vous ayez déjà entendu parler des réseaux de blogs privés (PBN), sans savoir exactement ce qu'ils sont ni pourquoi ils sont utilisés.


Aujourd’hui, SEO Secret vient à votre rescousse :)


Un PBN est un réseau de sites Web utilisé pour créer des liens (et donc transmettre de l'autorité) vers un autre site, unique, dans le but de fausser le classement des moteurs de recherche.


Si cette technique était couramment utilisée il y a quelques années, les PBN sont désormais considérés comme du pur Black Hat SEO et doivent dans l’absolu être évités. Ils n'apportent généralement que peu ou pas de valeur à long terme aux sites auxquels ils sont liés et peuvent même entraîner l’effet inverse avec une perte de ranking dans la SERP.



Quels sont les avantages d’un PBN ?


Bien que son utilisation soit déconseillée, on peut accorder quelques avantages à un PBN :

  • Potentiellement, gratuit

  • Permet d’éviter la chasse de backlinks

  • Plus facile à mettre en place qu’un véritable netlinking travaillé

En résumé, un PBN bien exécuté permet d’être autonome et de ne pas/plus dépendre des backlinks auprès d'autres sites web. Effectivement, c’est vous qui allez intégrer des liens qui redirigent vers votre site. Plus besoin de créer des articles de qualité pour récupérer des backlinks naturellement.


Les PBN permettent aussi d’augmenter le trafic d’un site visé et donc, potentiellement, d’améliorer son référencement global.


Quels sont les risques des PBN ?


Un PBN fait partie des techniques Black Hat, dont l'utilisation est désapprouvée par Google et donc sanctionnable. Le principal risque d’un PBN est donc de se faire sanctionner par le crawler et l’algorithme de Google par une perte de position sèche ou un déréférencement par exemple.


En utilisant cette technique, vous vous exposez également à la dénonciation de vos concurrents.


Autre point auquel vous devez faire attention, si vous passez par un tiers pour créer vos campagnes de backlinks et que ce dernier utilise des techniques Black Hat, il peut arriver que vous preniez part à un PBN sans même vous en rendre compte.


Pour éviter cela, il faut que votre tiers accepte d’être totalement transparent avec vous. De votre côté, il faut que vous vous teniez au courant des changements que Google met en place en ce qui concerne le référencement et leurs attentes.


Comment repérer un PBN ?


L’élément principal de l'identification d'un PBN est l'empreinte intersite qu’il laisse (c’est-à-dire les traces que ces réseaux laissent sur un site), où la plupart des données techniques sur les sites sont les mêmes. Les premiers réseaux PBN se trouvaient sur la même adresse IP, partageaient des serveurs, voire utilisaient le même contenu sur tous les sites.


A l’heure actuelle, les PBN sont de mieux en mieux faits et peuvent être plus difficiles à repérer pour les utilisateurs car les sites parlent de différents sujets et utilisent de différentes mises en page.


Voici quelques éléments utiles pour repérer un PBN :

  • Conception du site : Les sites liés utilisent-ils tous un design, une navigation et un schéma de couleurs similaires ?

  • Images et vidéos : Les vidéos et les images étant difficiles et coûteuses à recréer, il est probable qu'elles soient dupliquées et existent sur d'autres sites.

  • Duplicate content : recopiez un paragraphe du site dans la barre de recherche Google afin de vérifier si ce contenu existe sur d'autres sites.

  • Backlinks : Vérifiez le profil des backlinks dans Ahrefs ou Majestic pour voir dans quelle mesure les sites sont liés entre eux.

  • L'hébergement : sont-ils tous sur la même IP ? Vous pouvez utiliser un outil comme SpyOnWeb.com pour vérifier ce point

Le simple fait de posséder plusieurs sites web différents ne signifie pas que vous êtes un PBN. Par exemple, les sociétés de transport ou de restauration qui possèdent plusieurs sites et qui établissent des liens entre eux dans tous les footers de leurs sites originaux ne doivent pas être confondus avec des PBN. Nous utilisons par exemple cette technique sur des sites comme Une Salle à Genève ou Une Salle à Bruxelles.


Exemple d’une société ayant été sanctionnée par Google :


Google lutte depuis longtemps contre les PBN, et les entreprises qui ont pris le risque d’utiliser cette tactique ont été prises pour exemple au fil des années. C'est le cas du système de liens de J.C. Penney, révélé en 2011 par le New York Times. L’entreprise avait à l’époque été prise la main dans le sac par l’algorithme Panda et la sanction fut exemplaire : déclassement pur et simple, en n'apparaissant qu'à partir de la 5ème ou 6ème page de Google.


À mesure que Google devient plus intelligent et développe une meilleure technologie pour combattre les techniques de spam de liens, il est devenu de plus en plus difficile pour les SEO "Black Hat" de réussir un PBN.




À court terme, il est possible que vous vous sentiez frustrés par des concurrents utilisant des PBN ou des techniques Black Hat qui le feraient performer mieux que vous. Plutôt que de les signaler à Google pour qu’ils soient sanctionnés, rappelez-vous plutôt qu'à long terme, il y a de grandes chances que leur stratégie finisse par les rattraper.

Concentrez-vous sur la construction de votre réseau de backlinks durables via des techniques approuvées par les moteurs de recherche.


A bientôt !




0 commentaire