LOGO_SEO_SECRET.png
  • Fallou Sambe

Le black hat SEO, ses risques et comment les éviter


Le Black Hat SEO consiste à utiliser des techniques interdites ou fortement déconseillées par Google dans le but d’optimiser sa présence sur les moteurs de recherche.

Black Hat SEO

Concrètement, qu’est-ce que le Black Hat SEO ?


Pour les novices en matière de référencement, les techniques "Black Hat" désignent les pratiques utilisées pour obtenir un meilleur classement de façon non-éthique. L’idée est d’améliorer son référencement en s’accordant uniquement aux volontés du robot de Google et non à celles de l’utilisateur, ce que Google désapprouve fortement. En effet, s'ils détectent un site appliquant des techniques Black Hat, il se peut que ce dernier soit pénalisé. Plus simplement, le référencement "Black Hat" a pour objectif de berner google et son algorithme.


Quels sont les risques du Black Hat SEO ?


On peut assimiler les techniques de Black Hat à de la triche. L'utilisation de techniques de Black Hat comporte de nombreux risques dont les pénalités algorithmiques de Google qui peuvent peut aller jusqu’au bannissement des moteurs de recherche.


Ces pénalités infligées par Google sont régulièrement mises à jour au même titre que son algorithme, via des filtres comme Panda et Penguin. Il est possible de se dire que certaines techniques ne seront pas visibles par le crawler. Cependant le crawler est suppléé par l’Homme qui lui pourra tout voir. Les pénalités applicables finiront quand même par tomber.


Quelque exemples de techniques Black Hat SEO :

  • Bourrage de mots-clés (ou Keyword Stuffing)

  • Article Spinning

  • Cloaking

  • Doorway Pages

  • Achat de liens et programmes d'échange de liens (ou Link Buying and Link Exchange Programs)

  • Fermes de liens (ou Link Farms)

  • PBN

Pourquoi éviter d’utiliser ces techniques et surtout comment ?


Le bourrage de mots-clés, comme son nom l’indique, consiste à remplir une page Web de mots-clés ou de chiffres afin que le moteur de recherche pense que la page est pertinente vis-à-vis de la requête entrée. En général, ces mots clés n'ont aucun rapport avec le site en question et ne servent qu'à créer du trafic sur le site.


Parfois, ces mots-clés sont cachés de manière à ne pas être vus par l'utilisateur, mais ils sont tout de même analysés par le moteur de recherche. Le bourrage de mots-clés peut entraîner une mauvaise expérience utilisateur et, en fin de compte, nuire au classement de votre site.


Idéalement, vous placerez vos mots-clés en début de paragraphes ainsi que dans les titres.

En effet s’ils sont positionnés au début des paragraphes ou dans les titres, l'utilisateur saura qu’il est sur l’article qu’il recherche, et l’algorithme aura plus de chances de considérer que ce dernier est donc pertinent.


Le content spinning est une technique où les propriétaires de sites Web publient un template unique de contenu sur leur site en écrivant des articles existants et en remplaçant certaines parties en les adaptant aux sujets.


Le content spinning diminue la qualité de l'article original, quelle que soit la façon dont il est effectué. Cette technique limite également les endroits où vous pourrez placer vos articles à l'avenir. Afin d’éviter ce problème, il faut rédiger ses articles en entier et les doter d’un design unique.


Le cloaking consiste quant à lui à dissimuler à l’utilisateur une partie de texte contenant des informations qui plairont au crawler de Google. C'est une technique à double tranchant car si elle peut s'avérer être très efficace pour celui qui l'utilise, elle est aussi le motif de bannissement des moteurs de recherche le plus fréquent.


Si vous faites le choix de vous en servir, c'est à vos risques et périls…


Les doorway pages sont des pages qui ont pour but d’attirer les utilisateurs sur une page sans aucune valeur. Cette dernière redirige directement les visiteurs sur une page complètement différente. Cette technique a pour objectif de tromper les moteurs de recherche qui penseront que le site en question possède plus de pages et mérite donc d’être mieux référencé.


L’achat de liens est une technique consistant à acheter à une autre entreprise, un blog ou ce qu’on appelle une ferme à liens, un ou plusieurs liens menants vers son propre site internet. L’idée de manipuler le classement afin d’être mieux référencé est tentante. Cependant, l'échange de liens est fortement déconseillé par Google et l’abus de ce dernier peut aller jusqu’à la sanction. De vous à nous, c'est une technique aujourd'hui très pratiquée et relativement sans risque si elle est contrôlée.

gif

Les fermes de liens ressemblent au programme d’échange de liens mais se différencient sur un point : il n’y a pas d’échange monétaire entre les entreprises.


Elles le font pour augmenter leurs rankings en simulant une popularité qui en vérité n’apporte aucun trafic sur le site. Il n’y a que du jus de lien qui est généré vers la page de destination du backlink.


A la lecture de ces éléments, on peut facilement penser qu’il est facile d’augmenter son classement et on est donc tenté de jouer avec les éléments du référencement et d'employer ces techniques.


Cependant cela n’est pas intéressant à long terme car elles ont plus de risques de nuire au référencement de votre site que d’avoir le temps de faire effet.


Le SEO n’est pas une science exacte, mais des techniques totalement propres et approuvées par Google existent. Prendre le temps de se les approprier en vaut la peine, découvrez-les dans notre article sur les meilleures façons d’obtenir des backlinks de qualité.


Conclusion


Vous savez maintenant ce qu’il ne faut pas faire pour s’attirer les foudres de Google.

Si vous désirez connaître les méthodes pour obtenir un meilleur classement grâce à vos propres actions : formez-vous au SEO !


0 commentaire